Les partenaires et les ressources

Afin d'aider le mieux possible les ambassadeurs de la mémoire, les Archives départementales ont constitué un réseau de partenaires et proposent des ressources au service de leur projet. 

Les partenaires

Les Archives départementales de l'Aude peuvent vous mettre en contact avec des interlocuteurs prêts à vous aider dans vos projets

Les associations 

L’A.N.A.C.R. regroupe aujourd’hui près de 9 000 femmes et
hommes des générations qui, jusqu’à nos jours, ont suivi celle des Résistants.
Issus de toutes les couches de la population, elles et ils s’attachent
à approfondir la connaissance à la fois de la réalité de l’Occupation
nazie, du Régime de Vichy et du combat de la Résistance.
En ce XXIe siècle, alors qu’hélas le nombre des Résistantes et Résistants s’amenuise, l’ANACR, grâce aux Ami(e)s de la Résistance, pérennise la mémoire de leur combat, et le poursuit aujourd’hui contre les résurgences du fascisme, contre la xénophobie et le racisme, pour la paix et pour faire vivre les valeurs démocratiques, sociales et humanistes du Programme du Conseil National de la Résistance.
L’ANACR est attachée aux valeurs patriotiques, démocratiques, humanistes et de solidarité qui animèrent les Résistantes et les Résistants, valeurs qui restent si actuelles de nos jours.
L’ANACR entend rassembler, sans distinction d’opinion, de confessions et opinions philosophiques, les femmes et les hommes qui entendent, en s’inspirant des valeurs de la Résistance, s’opposer aux réminiscences contemporaines de ces fléaux qu’on aurait voulu être du passé, au négationnisme qui les nie ou les excuse.
L’ANACR, inquiète des résurgences du fascisme, des menaces sur la paix, des atteintes aux droits des peuples, de la montée de la xénophobie, du racisme, des intégrismes et des exclusions de toute nature qui caractérisent hélas notre époque, entend les combattre dans le respect de son
pluralisme. Nous estimons que le rappel de ce qu’a été la monstruosité du fascisme au pouvoir et « le combat courageux des antifascistes qui s’y opposèrent » est une nécessité pour notre vie démocratique
contemporaine.
L’ANACR est attachée à l’existence au sein du gouvernement d’un ministère ou d’un secrétariat d’État spécifiquement chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre, doté d’un
budget autonome.
L’ANACR est attachée aux principes constituants du droit à réparation et aux institutions chargées de son application, en premier lieu l’O.N.AC.
Contact : Michel MOLHERAT
 

Le Souvenir français est une association fondée en 1887 et reconnue d’utilité publique le 1er février 1906 qui a pour vocation d'honorer la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France qu’ils soient Français ou étrangers sous la forme de trois missions.


Entretenir


Tout au long de l’année, Le Souvenir Français entretient, rénove et fleurit
plus de 130.000 tombes. Il restaure plus de 200 monuments. L’an passé il a
érigé quelque 40 stèles et monuments commémoratifs.
Effectué par des bénévoles partout en France métropolitaine, en outre-mer et à l’étranger, le travail d’entretien des sépultures est exigeant et parfois obscur. Il est toutefois fondamental : il permet non seulement d’honorer tous ceux qui – inconnus ou célèbres – sont morts pour la France et ses valeurs,
mais aussi de transmettre le message de l’indispensable Mémoire aux jeunes générations.
Le Souvenir Français, c’est :

  • 130 000 tombes entretenues par an
  • la sauvegarde de sépultures en déshérence
  • la création de tombes de regroupement
  • plusieurs dizaines de monuments restaurés par an (stèles, monuments, mémoriaux…)

 

Se souvenir 


Participer à l’oeuvre de mémoire, c’est aussi commémorer les événements qui ont marqué notre histoire et honorer ceux qui ont donné leur vie pour notre Patrie.
Tout au long de l’année, Le Souvenir Français participe ainsi à de nombreuses commémorations,aussi bien nationales que locales, en France et à l’étranger.
Le Souvenir Français est notamment présent sous l’Arc de Triomphe pour rendre régulièrement hommage au Soldat Inconnu. Depuis 1923, une flamme éternelle y est allumée ; elle est ravivée tous les soirs à 18h30.
Parallèlement à ces actions, Le Souvenir Français assure la production d’objets liés aux cérémonies et commémorations : flambeaux, palmes, mâts, etc. 


Transmettre


La transmission de l’héritage de mémoire aux générations plus jeunes se poursuit de façon constante depuis la création de l’association. Il s’agit de leur transmettre progressivement le flambeau en leur inculquant, par le maintien du Souvenir, le sens du devoir, l’amour de la Patrie et le respect de ses valeurs.
Grâce au dévouement des adhérents bénévoles, le Souvenir Français organise tout au long del’année des actions pédagogiques pour sensibiliser plusieurs milliers de jeunes scolaires sur les lieux
de mémoire.
40 Chargés de mission sectoriels

 

Elle a pour buts premiers la Mémoire et la Solidarité qui composent son
slogan. « Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie, un
peuple sans mémoire est un peuple sans avenir » Ferdinand Foch.
Perpétuant le souvenir de ceux qui ont donné leur vie pour la France, la
FNAM subventionne chaque année le voyage de classes du primaire
au secondaire sur les hauts lieux historiques et organise un Prix de la Mémoire
et du Civisme. Cela concerne annuellement plus de 10 000 scolaires.
L’objectif originel de la Fédération était la solidarité envers les anciens
combattants, les blessés et les victimes de guerre. Fidèle
à ces valeurs initiales, la FNAM consacre la majorité de ses ressources
à ce principe fondamental mais avec les années, son champ d’action s’est inévitablement
étendu aux actions sociales plus globales telles que la contribution à la recherche
médicale et des aides individuelles et collectives suite à des catastrophes naturelles.
Contact : Alain Vaissière

Les Super Ambassadeurs 

Outre toutes les représentants audois des trois associations ci-dessus , le programme Ambassadeur de la mémoire compte des personnes ressources, des Super Ambassadeurs, qui aident les ambassadeurs à avancer et structurer leur projet

Les professeurs

Certains professeurs ont fait le choix de s'engager dans le programme en participant au voyage 2019 et restent pendant tout le long de l'année disponible pour conseiller les élèves.

  • Christiane CHAIGNON TRIAS, enseignante au lycée Ferroul de Narbonne.

  • Magali CHOMETTE , enseignante au lycée Louise Michel de Narbonne.
  • Marie-Amélie ESCALIER, enseignante au collège Joseph Delteil de Limoux
  • Eve GUILOT-CURBILIE, enseignante au collège Victor Hugo de Narbonne
  • Olivia Nebout, enseignante au collège la Nadière de Port-la-Nouvelle
  • Noël ZIMMER et Laurent IMART, enseignants au lycée Germaine Tillion de Castelnaudary.

D’autres professeurs complèteront cette liste au fil du développement des projets. 

Les témoins

Certaines personnes sont très engagées personnellement dans le combat du devoir de mémoire et aident nos ambassadeurs.

Monique AYORA vous propose son aide. Fille d’Ange AYORA, résistant et déporté de
l’Aude, elle intervient au sein des établissements scolaires audois et participe aux réunions des Ambassadeurs de Mémoire.

L'équipe des Archives départementales de l'Aude Marcel Rainaud 

Les Archives départementales de l'Aude Marcel Rainaud coordonnent le Programme Ambassadeurs de la mémoire et organisent le Voyage au Nom de Mémoire.


L’équipe projet est composée de :

  • Frédéric Pérès 
  • Elodie Capet 

Les Archives départementales conservent de nombreux documents en lien avec cette période qu’elles mettre à disposition de vos projets (certains sont déjà numérisés).


Par ailleurs, plusieurs expositions sont disponibles au prêt et peuvent être empruntées dans les établissements en complément de vos actions.
• Résistances et clandestinités
• Voyage au Nom de la mémoire : Berlin
• Voyage au Nom de la mémoire de l’Aude à Auschwitz

Le service Communication du département de l'Aude


Le service Communication du Département de l’Aude sera à votre disposition durant le programme pour vous aider à concevoir vos publications et vos productions (montage vidéo, publications digitale...).
Des formations peuvent être organisées en fonction des demandes. Il peut également prêter des appareils photos, caméras et accessoires pour la réalisation de vos reportages.
Contact : Luis Cabeza Navarro 

 

Pour communiquer avec les partenaires ,l’adresse ambassadeursmemoire a été créée pour que vous puissiez échanger. Cette adresse dispose d’un espace partagé qui vous permettra
d’échanger les documents, images, informations liés au voyage et à vos projets. Vous pouvez également passer par le formulaire de contact des Archives départementales