Histoire des mines et usines de Salsigne Un roman historique

Bien connu des lecteurs audois pour ses ouvrages sur la tauromachie, Jean-Michel Mariou, ancien président du Banquet du Livre de Lagrasse, nous offre cette année un roman consacré à l'histoire de la région de Salsigne.

C'est à hauteur d'homme que l'auteur nous retrace, à travers l'histoire d'une famille, cette saga agricole et industrielle de près de deux siècles. On y retrouve bien sûr les origines de l'exploitation minière, mais aussi les principales évolutions de cette activité qui a durablement marqué le paysage et les populations de ce terroir audois, qui vécut durant des décennies au rythme de ses réussites et de ses échecs. On y croise ainsi les figures de Marius et de Raymond Esparseil, les traumatismes de la Grande Guerre et de l'Occupation, la grande grève de 1953 et les manifestations de 1992 lors de la fermeture définitive du site. Mais aussi l'arrachage progressif des vignes, l'arrivée des mineurs nord-africains et les problèmes de pollution grandissante de la vallée de l'Orbiel, toujours d'actualité.

A travers une énigme policière et environnementale, c'est l'âme d'un pays, niché sur les contreforts de la Montagne Noire, que nous décrit Jean-Michel Mariou, entre doutes et luttes d'hier et incertitudes de demain. Il nous parle d'un monde largement disparu et nous propose ainsi une interrogation sur son devenir. 

Un beau livre, plein d'empathie, qui magnifie le travail, la fidélité et la résistance têtue des hommes, bousculés par les turbulences de l'Histoire, et qui met en valeur leur attachement profond à la nature qui les entoure.