Le prix Joseph Poux

Le Département soutient la recherche historique et scientifique dans l’Aude avec le prix des Arts et des Sciences Joseph Poux. Ouvert à tous, ce prix récompense des travaux qui mettent en valeur la richesse de notre territoire.

Un prix pour soutenir la recherche

En 1977, le Conseil général de l’Aude crée le Prix des Arts et des Sciences Joseph Poux. Il souhaite ainsi développer la connaissance que nous pouvons avoir du département en encourageant la recherche scientifique et en valorisant ses résultats par des publications. La gestion de ce prix est alors confiée aux Archives départementales .

 

Près de quarante ans plus tard, et en dépit des difficultés que la recherche peut rencontrer dans un monde où la rentabilité et l’efficacité immédiate priment, le prix Joseph Poux est toujours vivant et le Département de l’Aude y accorde toujours la même attention. Il répond donc au souci que la collectivité a toujours eu de mettre en valeur le territoire de l’Aude, son riche patrimoine mais aussi son histoire, sa culture, ses richesses archéologiques et naturelles.

Vous souhaitez participer ?


Qu’il s’agisse d’un projet individuel ou collectif, n’hésitez pas à proposer le résultat de vos travaux. Que vous soyez ou non lauréats du prix, ils seront mis en valeur par les Archives départementales de l'Aude Marcel Rainaud. Le prix récompense un an sur deux un projet individuel, l'année suivante, un projet collectif.

Consultez le règlement joint.

Originaire de Carcassonne, Joseph Poux (1873-1938) fut archiviste de l’Aude de 1902 à 1936. On lui doit de multiples travaux de classement des fonds et d’organisation du dépôt départemental, mais aussi un grand nombre d’études historiques parmi lesquelles il faut évidemment citer son incontournable Histoire de la Cité de Carcassonne en 5 volumes, publiée entre 1922 et 1937, monument d’érudition qui fait encore autorité.

 

Ils ont été lauréats du prix 2017

  • Xavier de Saint-Chamas avec Le prisme de l’écrit. Bie et Indes de Jacques de Saint-Pardoux (1753-1814). Ecole nationale des chartes, thèse pour le diplôme d’archiviste paléographe, 2017, 2 vol., 550 p. dact.
  • Geneviève Abbé avec  Les luttes viticoles en Languedoc de 1970 à 1976, entre ruptures et continuités. Université Toulouse-Jean Jaurès, mémoire de master 2, 2017, 240 p. dact., ill.

 

Règlement du prix Joseph Poux