Archives départementales, Patrimoine

Opération conservation pour les parchemins du fonds Montesquieu-Roquefort

Parchemins fonds Montesquieu-Roquefort
7J73

Découvrez pas à pas les étapes de la remise à plat des parchemins du fonds Montesquieu-Roquefort, opération destinée à faciliter leur lecture et améliorer leur conditionnement.

Publié le

Le fonds Montesquieu-Roquefort (7 J), actuellement en cours de reclassement, contient de nombreux parchemins, datés du XIIIe au XVIIIe siècle. Ces parchemins, pliés, posaient parfois des difficultés pour être simplement ouverts, tant leur peau était rigide. Ils font donc aujourd'hui l'objet d'une opération de remise à plat. 

Nettoyage des parchemins

La première étape consiste en un dépoussiérage et un gommage minutieux du parchemin pour rendre à la peau sa blancheur originale et supprimer toutes les impuretés déposées au fil des siècles.

Humidification des parchemins

Ensuite, les peaux vont être indirectement humidifiées pour qu’elles se détendent. On place sur une table un buvard humidifié et par-dessus une feuille de sympatex (produit composite inerte et stable, composé d’une membrane poreuse à la vapeur d’eau et d’un feutre fin et aéré en polyester), puis une feuille d’intissé (matière semblable à du tissu obtenu sans tissage) et enfin le parchemin. On recouvre de la même manière avec un intissé, puis le sympatex et enfin le buvard humide. Ainsi, le parchemin n’est jamais en contact avec l’eau. Il est nécessaire de vérifier toutes les 10 minutes environ que le parchemin se détende correctement. Au besoin, on humidifie à nouveau le buvard supérieur.

Mise sous presse

Enfin, lorsque le parchemin est bien détendu, il est mis sous presse. On place sur une table une planche de bois, un buvard neuf, une feuille d’intissé, le parchemin, qu’on recouvre ensuite d’une feuille d’intissé et d’un autre buvard neuf. On place une planche de bois par-dessus, avec des poids pour augmenter l’effet de la presse. Ce sont les buvards qui vont absorber l’humidité du parchemin, il faut donc les changer plusieurs fois par jour jusqu’à ce qu’ils soient secs.
 

Les parchemins sont ensuite conservés à plat et pourront désormais être numérisés.