Activités culturelles

Toute l'année les Archives départementales vous proposent différents types d'activités culturelles. Que ce soit dans un cadre ludique ou scientifique, sur tout le territoire du département ou bien dans nos locaux, profitez de ces moments de partage et de découverte ! 

Des conférences sur le territoire

Des cycles de conférences 

Chaque année, les Archives départementales de l’Aude organisent un cycle de conférences ou de tables rondes, destinés au public le plus large. Celles-ci entrent dans le cadre d’une thématique définie à l’avance et sans cesse renouvelée.

En 2019, c’est le thème des réfugiés, des migrations et autres déplacements de populations qui a été mis à l’honneur sous le titre « Audois(es) d’ici et d’ailleurs ». Pour 2020, c’est la thématique des mobilités qui est abordée sous le titre « Humeurs vagabondes. Circulations et déplacements de l’Antiquité à nos jours ».

Des conférences sur tout le territoire

Afin de répondre aux besoins de proximité du public local, la majorité de ces conférences est délocalisée sur l'ensemble du territoire départemental.

En 2019, les communes de Bram, Trèbes, Lagrasse, Narbonne, Sigean, Roquefeuil, Limoux et Lastours ont ainsi été concernées. En 2020, certaines de ces interventions auront lieu à Bages, Trausse-Minervois, La Redorte, Belpech, Lézignan-Corbières...

Bien souvent, elles bénéficient du soutien d’associations historiques ou culturelles locales qui proposent leur partenariat et jouent un rôle de relais avec les collectivités communales ou intercommunales.


Pour voir le programme 2020 des « Humeurs vagabondes », rendez vous dans l'agenda des Archives.

 

Les journées nationales

Des temps forts rythment la vie culturelle des services d’Archives publics au  niveau national. Ainsi, les Archives départementales de l’Aude participent à des programmations variées, dans le but de vous associer à ces manifestations nationales et de faire découvrir, au gré des thèmes retenus par le ministère de la Culture, leur bâtiment, leurs collections et leurs métiers, à un large public.

La nuit de la lecture se déroule le 3e samedi du mois de janvier. Les bibliothèques, les Archives et divers lieux de culture ouvrent leurs portes en soirée pour des lectures afin de faire découvrir sous un autre angle, la diversité du patrimoine local. 


Le samedi 18 janvier 2020, les Archives départementales ont participé pour la première fois à cette manifestation et a concocté en partenariat avec la Compagnie du Théâtre de l’Hyménée deux lectures musicales.

Antoine Chapelot et Julien Lagrange ont mis en scène des documents de la Seconde Guerre mondiale puisque dans le cadre de la commémoration des 80 ans du conflit. 


Une première séance s'est déroulé l’après-midi à Tournissan, petit village dont les écoliers ont réalisé, de 1939 à 1945, des rédactions sur leur quotidien pendant la guerre, à partir de documents que nous conservons au sein des Archives depuis 1979. Les lectures, en partie issue de témoignages d’enfants, étaient très émouvantes et certains anciens écoliers, présents, ont pu exceptionnellement revoir leurs travaux. 

 

L’objectif des Nocturnes de l’Histoire, initiées par quatre sociétés historiennes françaises, est de promouvoir une diffusion large du savoir historique en valorisant des manifestations de qualité et en rendant accessibles les résultats de la recherche au public le plus large. Les quatre sociétés d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche (SOPHAU, SHMESP, AHMUF, AHCESR) souhaitent ainsi favoriser les initiatives locales émanant de laboratoires de recherche, de sociétés savantes, d’institutions culturelles, de réseaux d’étudiants, d’équipes pédagogiques et de particuliers passionnés d’histoire. 

Après l'annulation de l'édition 2020, la prochaine édition des Nocturnes est prévue pour le 31 mars 2021.

 

La nuit des musées se déroule le 3è samedi du mois de mai. Les musées ne sont pas les seuls à participer à ces « portes ouvertes nocturnes », et de plus en plus de services d’archives proposent également une programmation. 


Le samedi 18 mai 2019, nous avons organisé une Nuit sanglante aux Archives. Au programme : une visite nocturne à la lampe torche, accompagnée de scénettes, de lectures et de présentations de documents, sur la trace de crimes ou d’affaires judiciaires qui ont eu lieu dans l’Aude, entre la Renaissance et le XIXe siècle.
 

Plus de 150 visiteurs ont été ravis ce soir-là de découvrir ces histoires et les documents qui avaient servi à les présenter. Devant un tel succès, nous avons renouvelé cette nuit sanglante le 7 décembre 2019 et accueilli une centaine de visiteurs !

La prochaine édition se déroulera le samedi 14 novembre 2020. 

Les Journées Européennes du Patrimoine se déroulent le 3e week-end de septembre. Chaque année, les Archives ouvrent leurs portes pour faire visiter leur bâtiment et présenter quelques documents, toujours différents.

Le dimanche 20 septembre 2020, plusieurs visites ont été l’occasion d’expliquer les différents modes d’entrée des documents dans nos fonds, les principes de collecte, la restauration des documents sur parchemin, le conditionnement et de faire découvrir les magasins de stockage. Ces visites se sont terminées par la découverte de documents rares ou exceptionnels en salle de lecture.
Cette année nous avons souhaité proposer également quelques ateliers d’aide à la recherche pour réaliser une généalogie, l’histoire d’une maison ou celle d’un village, ainsi qu’une initiation à la calligraphie gothique. 
Enfin, une lecture musicale d’archives de la Seconde Guerre mondiale, réalisée magistralement par la compagnie Théâtre de l’Hyménée, a clôturé cette journée.
 

Les Journées nationales de l'architecture se déroulent le 3e week-end d’octobre. 

Les 18 et 19 octobre 2019, deux visites exceptionnelles du bâtiment des Archives départementales ont été organisées sous la houlette d’architectes, dont Pierre Courtade, architecte carcassonnais ayant participé à sa construction.

Elles ont rassemblé près de quarante personnes autour d’une découverte inédite des obligations et règles de construction d’un bâtiment d’archives. Il faut noter que notre bâtiment pourrait être labellisé au titre du « Patrimoine du XXe siècle »!


Plusieurs documents (plans, dessins, maquette, photographies) provenant de divers fonds d’architectes audois ont également été présentés à cette occasion.